Prêt immobilier sans apport : modalités et inconvénients

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en juillet 2019

Sommaire

 

Obtenir un prêt immobilier n'est pas évident. Mais vous pouvez tout à fait y prétendre même sans apport personnel.

Comment faire, quels sont les critères nécessaires et les conséquences ? Toutes les réponses dans notre article !

Principaux motifs de rejet d’une demande de prêt immobilier

Lors d’une demande de crédit pour le financement d’un bien immobilier, la banque peut refuser à son client une obtention de prêt pour diverses raisons :

  • incidents bancaires trop fréquents ;
  • revenus irréguliers ;
  • taux d’endettement trop élevé ;
  • absence d’apport personnel.

Prêt immobilier sans apport : comment l'obtenir ?

Garanties pour faciliter l’obtention d’un prêt immobilier sans apport personnel

Les banques sont de plus en plus réticentes à accorder un prêt immobilier à un client n’ayant pas d’apport personnel. Cet apport doit représenter entre 10 et 20 % du montant de l’acquisition, frais de notaire compris.

Si l’apport n’est pas constitué, la banque peut toutefois accorder un prêt à son client après avoir analysé :

  • son profil à risque ;
  • sa capacité de remboursement ;
  • sa probabilité de défaut de paiement.

Critères pour obtenir un prêt immobilier sans apport personnel

L’acceptation d’une demande de prêt immobilier sans apport personnel est subordonnée à plusieurs critères :

  • les revenus du demandeur ou du ménage ;
  • la capacité d’épargne ;
  • la situation professionnelle du ou des emprunteurs ;
  • le nombre de personnes à charge ;
  • la situation matrimoniale ;
  • le taux d’endettement qui doit être inférieur à 30 % des revenus du ménage.

Risques encourus en cas d’emprunt immobilier sans apport personnel

La banque qui accorde un prêt immobilier à son client démuni d’apport personnel l’expose à des risques majeurs :

  • un crédit dont le montant est plus important ;
  • une durée d’endettement plus longue ;
  • des mensualités plus lourdes ;
  • un coût d’assurance plus élevé ;
  • une impossibilité, pour le client, de contracter d’autres prêts :
    • crédit auto,
    • crédit travaux,
    • crédit à la consommation.

Choix de l’établissement prêteur

Les banques en réseau répugnent à accorder un prêt lorsque le demandeur ne fournit pas d’apport personnel. En effet, elles considèrent que la capacité et la volonté d’épargne de son client sont insuffisantes. Cependant, certains établissements financiers peuvent octroyer plus facilement un emprunt immobilier même sans apport aux candidats qui accèdent à la propriété. Ces établissements sont les suivants :

  • Crédit Immobilier de France® ;
  • Crédit Foncier® ;
  • certains organismes de crédit.

Pour approfondir le sujet :

Crédit immobilier

Crédit immobilier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour souscrire à un crédit immobilier
  • Les différents prêts, les modalités de remboursement...
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Budget

Sommaire