Risques du prêt relais

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2021

Sommaire

 

Le prêt relais consiste à emprunter de l'argent pour acheter un bien immobilier alors que l'on n'a pas encore vendu un autre bien dont on est déjà propriétaire.

Ce prêt est utilisé par les personnes qui souhaitent vendre et quitter leur résidence pour en acquérir une autre. Le prêt relais présente toutefois quelques risques. Explications.

Prêt relais et multiplication des crédits

L'emprunteur peut se retrouver avec plusieurs crédits à honorer :

  • S'il n'a acheté son premier bien qu'avec un crédit encore non remboursé et s'il prend en plus un prêt relais, il aura deux emprunts à rembourser.
  • Le prêt relais est en principe à très court terme, par exemple deux ans : si le premier bien immobilier ne se vend pas dans ce délai, l'emprunteur ne pourra pas rembourser son prêt relais. Il devra donc trouver un accord avec la banque pour prolonger ce prêt, éventuellement en le transformant, le prêt relais risque alors de devenir un second crédit lourd en plus du premier.
  • La banque peut aussi ne reconduire qu'un certain pourcentage du prêt relais. L'autre partie de ce prêt devra alors être remboursée au terme convenu.
  • Mais la banque peut ne pas reconduire le prêt relais. Le contrat peut prévoir que le prêt relais devra être remboursé au terme, même si le premier bien immobilier ne s'est pas vendu. L'emprunteur devra alors se débrouiller pour rembourser le prêt relais, éventuellement en tentant d'obtenir un autre prêt destiné à financer ce remboursement.
  • En principe, le prêt relais ne couvre qu'une partie du prix d'achat du deuxième bien immobilier. Par exemple, le prêt relais couvrira seulement 60 %, ou 70 %, de ce prix d'achat. L'emprunteur risque alors de devoir obtenir un autre prêt pour pouvoir acheter son deuxième bien immobilier.

Si le premier bien ne se vend pas dans le délai attendu et si le prêt relais est prolongé ou adapté, l'emprunteur risque d'avoir à payer les intérêts. Il convient d'ailleurs de bien négocier les taux d'intérêt, dès le début du prêt relais.

Sous certaines conditions, on peut obtenir un prêt relais à 1 %. C'est le cas si, pour des raisons de mobilité professionnelle, le possesseur d'un bien immobilier doit le vendre afin d'aller s'installer dans une autre région.

Risque prêt relais : vente précipitée du premier bien immobilier

La banque qui accorde le prêt relais aura tendance à vouloir imposer ses conditions afin que la vente du premier bien immobilier se fasse.

La banque incitera peut-être à vendre ce bien immobilier moins cher.

Risques inhérents à tout crédit

Le prêt relais présente aussi les risques propres à tout type de crédit :

  • La situation bancaire et financière est perturbée. S'y ajoutent les possibilités d'éclatement des bulles immobilières.
  • Dans ces conditions, recourir à un emprunt supplémentaire afin d'acheter un deuxième bien immobilier à crédit, revient à multiplier ses propres risques. Avec, au bout du compte, l'éventualité de tout perdre, ses biens immobiliers et son argent.

La solution la plus simple est peut-être d'avoir vendu son premier bien immobilier avant d'en acquérir un autre.

Pour aller plus loin :

Crédit immobilier

Crédit immobilier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour souscrire à un crédit immobilier
  • Les différents prêts, les modalités de remboursement...
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Demande de prêt

Sommaire

Choisir les différentes modalités du prêt

Prêt modulable Choisir un prêt in fine Crédit amortissable

Obtenir une simulation de prêt immobilier

Devis prêt immobilier

Ces pros peuvent vous aider