Solder un prêt relais

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2021

Sommaire

Solder un prêt relais

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Il est possible de solder un prêt relais au même titre que tout autre crédit immobilier, en particulier lorsque le montant des intérêts intercalaires dépasse celui des frais de clôture et des frais de souscription du nouvel emprunt.

1. Zoom sur les frais d'un prêt relais

Frais de clôture

Les frais de clôture d'un crédit relais sont uniquement constitués par :

  • les pénalités de remboursement anticipé ;
  • les frais de main levée d'hypothèque si le relais est garanti par une hypothèque ou une IPPD (Inscription au Privilège de Prêteur de Deniers).

Frais d'ouverture

Les frais d'ouverture d'un prêt relais sont de deux natures :

  • les frais de garantie ou d'hypothèque, qui peuvent atteindre 1 % du montant du nouveau crédit ;
  • les frais de dossier, qui se négocient entre 200 et 800 €.

2. Déterminez si solder le prêt relais est viable

Pour que solder un prêt relais soit viable, la totalité des frais doit être inférieure au montant des intérêts intercalaires restant à payer.

Calculez les intérêts intercalaires restants

Consultez la date de fin du prêt relais inscrite au contrat et additionnez les intérêts intercalaires à venir.

Calculez les frais de pénalité de remboursement anticipé

  1. Consultez votre tableau d'amortissement, regardez le montant du capital restant dû ce mois-ci, puis multipliez par 3 % à l'aide d'une calculatrice et notez le résultat.
  2. Toujours en consultant le tableau d'amortissement, additionnez ensuite les intérêts des 6 prochains mois et notez le résultat.
  3. Comparez ensuite les deux sommes obtenues, la plus petite sera appliquée.

Calculez les frais de main levée d'hypothèque

Consultez votre contrat de prêt relais afin de déterminer s'il est cautionné par une garantie ou par une hypothèque, voire une IPPD (Inscription au Privilège de Prêteur de Deniers).

  • S'il s'agit d'une caution, aucun frais ne sera appliqué.
  • S'il s'agit d'une hypothèque, prenez le montant du prêt et multipliez-le par 0,8 %.

Calculez les frais de dossier

Chaque établissement financier suit sa propre logique, il est rare cependant que les frais de dossier dépassent 800 €, prenez donc ce chiffre par sécurité.

Faites le bilan de viabilité

Additionnez la totalité des frais et comparez-la avec le montant des intérêts intercalaires restant à payer.

Si les frais sont inférieurs, le rachat en vaut la peine.

3. Demandez le solde du prêt relais

Commencez par contacter l'établissement financier auprès duquel le prêt relais a été souscrit pour lui proposer de racheter lui-même la dette, en lui demandant de diminuer les frais.

En cas de refus ou d'attribution de conditions non satisfaisantes de sa part, adressez-vous à la concurrence.

Vous n'aurez alors à vous occuper de rien, c'est le nouveau prêteur qui soldera la dette et réglera les frais.

Documents à prévoir

Pour déposer une demande de solde de prêt relais, préparez :

  • L'actuel contrat de prêt relais.
  • Le tableau d'amortissement du prêt relais.
  • Vos trois derniers bulletins de salaire.
  • Votre dernier avis d'imposition ainsi que sa dernière déclaration d'IR si elle est remplie.
  • Une copie de votre contrat de travail.
Voir le projet Ooreka
Crédit immobilier

Crédit immobilier : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour souscrire à un crédit immobilier
  • Les différents prêts, les modalités de remboursement...
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Demande de prêt

Sommaire

Choisir les différentes modalités du prêt

Crédit amortissable Choisir un prêt in fine Prêt modulable

Obtenir une simulation de prêt immobilier

Devis prêt immobilier

Ces pros peuvent vous aider